MORTS à CENT POUR CENT POST-SCRIPTUM

Imprimer

 

MORTS à 100% POST-SCRIPTUM

de Modeste Richard et de Tomjo

le vendredi 19 janvier 2018 à 19h

mortsa100pour100 internet

programme  de la soirée :

19h projection de Morts à 100 %
de Jean Lefaux et Agnès Guérin
(55 min, 1980)

une rareté à ne pas manquer ! Un documentaire que vous ne verrez nul part ailleurs et qui, chose rare, donne aussi la parole aux femmes de mineurs.

Morts à 100 % tire le bilan d’une vie de travail et d’exploitation pour ceux qui, dans le bassin et ailleurs, ont cru au mythe du mineur héroïque au travail et dans la lutte. Ce mythe auquel ont largement contribué les partis politiques de gauche et les syndicats s’est effondré sans heurts dans la mort du bassin du Nord-Pas-de-Calais. Les mineurs se demandent comment ils ont pu contribuer à leur propre exploitation et à leur propre mort par silicose.

20h entracte avec un merveilleux repas - 5€
Pour le repas merci de réserver à cette adresse :
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


20h45 projection de Morts à 100 % : Post-scriptum
de Modeste Richard et Tomjo (45 min, 2017)

En 2012, l’UNESCO élève le bassin minier Nord-Pas de Calais au rang de « Patrimoine mondial », saluant l’« œuvre conjuguée de l’homme et de la nature ». La mémoire des 40 000 morts de la silicose s’en trouve recouverte de représentations aseptisées confinant à la nostalgie. Le mythe de la Grandeur et de la Fierté minière connaît une seconde vie. Il ne sert plus l’exploitation du travail des mineurs, mais celle de leur image, mise au profit du renouveau économique du bassin houiller.

Séance suivie d’un échange avec les réalisateurs.


PAF 3€*

repas 5€

*( la soirée se déroule dans un lieu associatif entièrement bénévole et non subventionné,
les 3 euros sont une participation aux frais)

 

 

Bonjour à tous,

Certes, notre film pose la question de la mémoire minière, mais nous pourrions faire le même travail à propos de l'industrie, comme à Roubaix, textile. Le textile n'est-il pas la première activité capitaliste, industrielle et mondialisée ? Celle qui justifia l'esclavage aux Amériques, pour en ramener la matière première qu'est le coton ? Celle qui entraina le cloisonnement des "commons" en Angleterre pour rationaliser l'élevage des moutons - phénomène fondateur selon Marx ? Celle qui nécessita le développement d'une industrie chimique pour le blanchiment et la teinture de la laine ?

Notre film, comme le travail d'Hors-sol depuis ses débuts, questionne et critique le mythe industriel. Alors que nous vivons l'apparition d'un nouveau cycle économique, appelé localement "Troisième révolution industrielle", une patrimonialisation de la grande industrie est à l’œuvre dans la région. Pour reprendre la Une du journal CQFD ce mois-ci, "L'histoire est un champ de bataille". Faite par les dominants, elle justifie l'état présent de sa domination.

A bientôt.

TomJo et Modeste Richard,
Pour Hors-sol.

 

 

Chez Rita 49, rue Daubenton 59100 Roubaix
Tel : (0)3 20 26 22 88

Facebook de Chez Rita